LIVRAISON OFFERTE - Réductions à partir de 2 produits achetés - Pensez à la fête des mères !

Être parent c'est difficile si on ne suit pas nos recommandations

Publié par Alexandra Littaye le

Être parent c'est difficile si on ne suit pas nos recommandations

Lorsque vous entendez le mot "parent", pensez-vous à des enfants qui crient ? Si c'est le cas, vous avez probablement encore beaucoup à apprendre. Bien que l'éducation des enfants comporte de nombreux moments difficiles, lorsque vous disposez des informations appropriées, elle ne doit pas nécessairement être une expérience traumatisante. Lisez cet article pour apprendre comment rendre les choses plus faciles avec vos enfants ou futur enfant.

1. Un enfant ça ne coûte pas forcément cher

Si vous attendez un enfant, ne vous laissez pas aller à dépenser tout votre argent dans des articles coûteux pour la chambre de votre enfant. Les tables à langer, les berceaux et autres meubles pour bébé peuvent tous être achetés à des prix relativement bas dans les grands magasins. En raison de la courte durée de vie de ce type d'articles, les amis et les membres de la famille peuvent également avoir de vieux équipements qu'ils n'utilisent plus à vous prêter.


2. Montrez de l'affection physique à votre enfant

Les êtres humains ont naturellement envie de toucher. Qu'il s'agisse d'un câlin, d'un baiser ou d'une simple tape sur la tête, le toucher peut être un excellent moyen de communiquer avec votre enfant et de lui témoigner de l'affection. Le toucher est particulièrement important lorsqu'il est malade ou triste, car il le réconforte.

 

3. Occupez vous de votre enfant à tour de rôle

Lorsque vous avez un nouveau-né à la maison, veillez à partager les responsabilités parentales entre la maman et le papa. Cela évitera aux deux parents de s'épuiser et leur permettra de s'isoler un peu de temps en temps. Cela permettra également à chaque parent d'obtenir le sommeil dont il a tant besoin, surtout la nuit.

 

4. Comment savoir si bébé a fini de téter ?


Laissez le bébé téter tant qu'il suce activement avec des mouvements profonds. S'il commence à ralentir, tenez votre sein pendant quelques secondes pour libérer plus de lait. S'il a encore faim, cela le fera repartir. S'il ne réagit pas, essayez de changer de côté, car il a peut-être vidé ce sein.

 

5. La sieste pour l'enfant... Une fausse bonne idée


Pour les enfants qui ont du mal à s'endormir et à rester endormis, il est conseillé de ne pas les laisser faire la sieste. La sieste les rendra moins fatigués à l'heure du coucher. Laissez-les plutôt s'endormir tôt, même si cela signifie qu'ils se réveilleront plus tôt.

 

6. Comment faire prendre ses médicaments à un enfant


De nombreux enfants détestent le goût amer, crayeux ou acide des antibiotiques liquides et des suppléments vitaminés et minéraux couramment prescrits. Demandez à votre pharmacien quelles sont les options d'aromatisation des médicaments ; certains médicaments peuvent être préparés avec un suppresseur d'amertume et un agent sucrant. Les arômes les plus populaires sont la cerise, la banane, la gomme à mâcher et même la tarte au chocolat.

 

7. Inspirez confiance à votre enfant


Un bon conseil parental consiste à faire tout ce qui est en votre pouvoir pour renforcer la confiance de votre enfant. Le seul et unique objectif d'un parent est d'inspirer confiance à son enfant. S'ils n'ont pas suffisamment confiance en eux, les enfants peuvent traverser la vie en se sentant dévalorisés et en ayant l'impression qu'ils ne seront jamais à la hauteur.

 

8. Prendre l'avion avec votre enfant


Si vous partez en voyage et que vous devez prendre l'avion, gardez à l'esprit cette astuce pratique. Vous pouvez facilement attacher le siège auto de votre enfant au siège de l'avion en vous procurant une rallonge de ceinture abdominale auprès de votre agent de bord. Cela vous évitera d'avoir à vous débattre avec la boucle lorsqu'il sera temps de retirer le siège auto.

 

9. Choisissez des couches adaptées


Si vous trouvez que la couche de votre bébé a tendance à fuir la nuit et pendant les siestes, envisagez d'investir dans un sac de couches d'une taille trop grande pour lui. Cela absorbera plus de liquide et vous évitera de perdre plus de sommeil que ce que vous faites déjà en n'ayant pas à changer les draps et le pyjama.

 

10. Sachez aborder tous les sujets en dialoguant avec votre enfant


Même s'il s'agit d'un sujet inconfortable pour les parents, il est très important de parler des drogues à vos enfants pendant qu'ils sont encore jeunes. Ainsi, lorsqu'ils atteindront l'âge où la pression des pairs est courante, ils sauront que les drogues ne sont pas bonnes pour eux.

 

11. Faites attention quand vous allaitez votre bébé


Si votre bébé est allaité, assurez-vous que le pédiatre ou le médecin de famille de votre enfant utilise les courbes de croissance de l'Organisation mondiale de la santé destinées aux bébés allaités. Votre bébé peut grandir différemment des bébés nourris au lait maternisé et ces courbes reflètent mieux les schémas de croissance standard des nourrissons et des jeunes enfants qui sont allaités.

 

12. Apprenez à parler calmement à votre enfant 

N'ayez pas recours aux cris si votre enfant a fait quelque chose de mal ou vous a mis en colère. Crier ne fait rien d'autre qu'amener votre enfant à vous craindre. Au lieu de cela, mettez-vous au niveau de ses yeux et, d'une voix ferme, expliquez-lui ce qu'il a fait de mal et pourquoi il ne peut pas recommencer.

 

13. Tous les enfants ont besoin d'un peu de temps libre pour eux mêmes

Chaque enfant a besoin de jouer. Vous pouvez améliorer l'éducation de votre enfant en vous assurant que son emploi du temps quotidien prévoit un temps libre pour des jeux non structurés. Il doit s'agir d'un moment sans télévision ni jeux vidéo, idéalement à l'extérieur. Participez aux jeux de votre enfant pour l'encourager à adopter un mode de vie sain et actif.

 

14. Instaurez des routines

Instaurez une bonne routine pour les devoirs de vos enfants, par exemple un devoir terminé avant la récréation. Les enfants ont besoin de connaître des routines afin de faire ce qu'ils sont censés faire. Ils sont encore trop jeunes pour s'autodiscipliner et faire leurs devoirs. C'est donc à vous d'établir la routine et les attentes.

 

15. Inculquez à votre enfant l'éthique du travail

Pour inculquer à vos enfants l'éthique du travail, donnez-leur des corvées. Veillez à ce qu'elles soient plus ou moins difficiles et assorties de récompenses correspondantes. La tâche la plus facile aura la récompense la plus simple et la tâche la plus difficile la meilleure récompense. De cette façon, ils apprendront que le travail acharné est payant et que très peu de travail n'entraîne que très peu de récompense.

 

16. Sachez reconnaître vos erreurs même devant votre enfant 

Pour être un bon parent, il est important d'admettre rapidement ses erreurs lorsque l'on se trompe. Dites simplement "désolé" et faites savoir à l'enfant que ce que vous avez fait était mal. Vous êtes peut-être son parent, mais cela ne vous empêche pas de faire des erreurs. Cela permettra également de forger le caractère de l'enfant.

 

En vous préparant avec les connaissances et les conseils trouvés dans cet article, vous serez en mesure d'aplanir bon nombre des difficultés qui accompagnent le rôle de parent. Bien que chaque famille soit différente et que chaque enfant ait sa propre personnalité, ce que vous avez lu ici vous aidera grandement à vous préparer à relever de nombreux défis.

 

17. Soyez proches de votre enfant

Souvent un enfant a besoin d'une figure parentale auprès de laquelle s'identifier. S'il aime vous suivre et aime passer du temps avec vous, c'est normal, c'est qu'il ou elle cherche à reproduire le parent auquel il ou elle s'identifie le plus. Et si vous le souhaitez, nous avons une gamme de vêtements, bijoux et accessoires assortis pour parents et enfant.

Collection Famille Assortie | MatchingMood

← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.